Comment bien réussir sa renégociation de prêt immobilier

Comment bien réussir sa renégociation de prêt immobilier

Aujourd’hui, la baisse évidente des taux de crédits est un atout supplémentaire pour renégocier son prêt immobilier. A ce titre, les taux n’ont jamais été autant réduits qu’à ce jour et on peut considérer que c’est un véritable exploit mémorable. Par exemple, si vous avez emprunté la somme de deux cent mille Euros, sur vingt ans, en deux mille douze et avec un taux s’élevant à 4,30 %, lors de la renégociation, le crédit passera à 2%, pour une période de seize ans, ce qui vous fera économiser quarante mille Euros.

Cette démarche attire donc de nombreux emprunteurs mais malheureusement certaines personnes n’y ont pas droit car elles ne répondent pas à certains critères. En règle générale, il est vivement conseillé d’effectuer cette demande seulement si votre prêt en cours est très étendu, que la somme empruntée soit encore conséquente (minimum soixante dix mille Euros). D’ailleurs, des simulateurs sont à votre disposition avant de prendre votre décision pour savoir tout simplement si cette renégociation vous sera bénéfique ou pas. A noter qu’il ne faut pas confondre la renégociation de prêt avec le rachat de crédits qui est une solution différente et qui consiste à faire racheter ses crédits.

Les étapes de la renégociation

Dans un premier temps, vous vous rendez à votre propre banque qui, vous connaissant déjà, vous demandera très peu de justificatifs mais avec qui il ne faudra pas hésiter à parlementer. Néanmoins, la renégociation n’est pas une requête acquise d’avance car elle ne peut être obtenue que selon la décision du service bancaire. Si toutefois vous jugez que le taux n’est pas intéressant, vous avez la possibilité de faire la même démarche auprès d’autres succursales bancaires. Lorsque vous vous trouverez face au conseiller financier, n’ayez pas peur de mettre en avant les bons arguments positifs comme:

  • être un client de longue date, sérieux et qui règle quotidiennement ses dettes,
  • bien mettre en avant que par votre démarche, vous lui faites gagner de l’argent grâce aux abonnements de divers services bancaires,
  • lui faire comprendre que dans le futur vos propres enfants choisiront la même banque et deviendront eux aussi des clients potentiels chez eux.

Il est utile de savoir également qu’il y a souvent des frais de dossier lorsque vous demandez de renégocier votre prêt immobilier mais que vous pouvez essayer de les réduire et même de les annuler. Là encore, la réponse dépendra de la décision du responsable de la banque.

Ne pas oublier de parler aussi des concurrents si vous sentez que ce n’est pas gagné et de revoir les clauses des assurances en cas d’acceptation.